Education artistique

« L'art est un moyen pour se réaliser, se fixer des buts et les atteindre »

 

Depuis les traditions les plus lointaines, la transmission fait partie de l'élévation de l'être humain.
La culture hip-hop, que j'aime à nommer danse traditionnelle urbaine, est attachée aux traditions , qu'elles soient d'Europe, d'Afrique ou d'Asie.
La culture Hip-Hop française est née de son intérêt pour l'autre et avec le plus grand respect.
Cela a permis une grande richesse dans la composition de sa danse, mais également dans ses outils pédagogiques.

La danse Hip-Hop est un outil de communication avec notre jeunesse, un moyen facile pour aborder la valorisation de soi, le respect de l'autre.

 

Stéphanie Nataf

Elle donnera son 1er cours de danse Hip-hop en 1989 à Montreuil, puis formera beaucoup de danseurs sur son parcours de chorégraphe. (Théâtres , CCN, festivals, ADDA, Alliances françaises)
Formatrice de formateur en danse Hip-Hop pendant plus de 10 ans. Elle a collaboré avec Mic Guillaume et Anne Françoise Geneix, en France et en Nouvelle-Calédonie.
Ses convictions l'ont amenée à la « danse à l'école », l'enfant a besoin d'un corps en mouvements poétiques.

« Je me suis nourrie d'enseignements différents, de danses contemporaines, d'art du cirque, de danses traditionnelles. L'Énergie et les fondamentaux de chacun ont influencé ma manière d'enseigner la danse Hip-Hop. La pédagogie est pour l'enseignant, l'art de l'écoute et du don. »